METAFOR/artsenfolie.eu

Daniel Flamant

Lien 6

Formation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6/09/13

 


Daniel Flamant, Auteur -Metteur en scène


Il se souvient ….. Gérard Philipe jouait le Cid. Dans la salle des fêtes de Montrouge. Spectateur assidu du TNP de Jean Vilar puis de Georges Wilson, du festival international de l'Odéon, habitué des "poulaillers" à trois sous du dimanche après-midi avec vue plongeante sur "Le roi se meurt", "Hamle", "En attendant Godot", il a vaincu sa timidité pour passer de l'autre côté du rideau.

Sa rencontre avec l'auteur - metteur en scène Jean-Pierre Hetzel, déterminante, scelle sa relation avec le théâtre, même s'il réserve une grande partie de sa vie professionnelle à la formation des adultes. Depuis cinq ans, il ne se consacre qu'au spectacle vivant, l'appétit est excellent:
"Boris reviens, ils sont devenus fous!", hommage à l'impertinence et à l'élégance de Boris Vian;

"Magique rencontre", où les poèmes de voyage de Valery Larbaud côtoient ses propres chansons;
"Amitié pulvérisée", qui tente de restituer, à travers leur correspondance, l'amitié entre René Char et Nicolas de Staël nourrie d'une création où s'entrecroisent textes du poète et bois gravés du peintre;"Note bleue à la mémoire de l'esclavage", qui emprunte à la musique, à la littérature et poésie africaines et américaines les douloureux échos et les espoirs présents d'une tragédie humaine toujours brûlante.

 


et dernièrement:


"Un amour de Franz", où les lettres de Kafka à Milena Jerczenskà révèlent l'impossible union amour/écriture.
Comédiens, Didier Sandre, Laurent Dhume - musicien(nes), Trio Zéphyr, Frédéric Mosson - chorégraphe, Nathalie Mangwa - scénographe, Marie Muyard - stylistes, Suan Czepczynski, Eric Lebon - peintres, Susana Gorrado, Dominique Lecomte, l'accompagnent dans ses réalisations.

Un nouveau chantier s'amorce, travail d'écriture théâtrale, dont la vie pour le moins mouvementée du psychanalyste allemand Otto Gross offre le matériau et le ressort dramatiques, "Mort d'un Psy''.